En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Zone à faible émission – mobilité : ça ne passe toujours pas

9 septembre 2022

A plusieurs reprises, la FNSEA76 s’est inquiétée de la mise en place de cette ZFE par la Métropole de Rouen.

Plus que de s’inquiéter, la FNSEA76 a depuis longtemps demandé à la Métropole un moratoire.

Aujourd’hui, alors que la ZFE continue de s’étendre, plusieurs voix s’élèvent contre ces restrictions de circulation qui vont pénaliser maintenant directement les citoyens et fragiliser encore les entreprises.

Si l’on peut partager la volonté de la Métropole de réduire les polluants et donc d’améliorer la qualité de l’air, la FNSEA76 s’étonne une nouvelle fois qu’aucune étude d’impact ne précède ou n’accompagne cette politique.

Dans ce contexte inflationniste, personne, ni du côté des entreprises, ni du côté des citoyens, n’est en mesure d’absorber les conséquences économiques que cette ZFE va entrainer.

Quel ménage peut raisonnablement changer de voiture en ces temps perturbés ?

Quelle entreprise peut supporter de nouvelles charges dans ce contexte inflationniste ?

Et que dire des maraichers, horticulteurs, producteurs de denrées alimentaires, incapables d’investir aujourd’hui dans les véhicules « ZFE » compatibles.

Pour toutes ces raisons, plus que jamais, la FNSEA76 demande un moratoire à la Métropole de Rouen, le temps de mener une réelle étude d’impact et une concertation avec les acteurs économiques concernés.  

Attachments

Documents associés

2022 09 07 CP

Vous aimeriez lire aussi

Vigilance incendie
Compte-tenu des évolutions des conditions climatiques ces dernières années plus favorables aux départs d’incendies, la...
Accord commercial UE – Nouvelle Zélande : lettre ouverte à Elisabeth Borne.
INTERBEV et le CNIEL ont adressé une lettre ouverte à la Première Ministre Elisabeth Borne...
Viens voir ma ferme
LA FNSEA76 propose à ses adhérents d’ouvrir leurs exploitation les 17, 18 ou 19 juin,...