En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Litre de lait demi-écrémé à 95 cts = le vrai prix de notre survie

30 août 2022

Il suffit de regarder ce qu’il se passe en Allemagne, par exemple, pour comprendre l’incidence du prix payé par le consommateur sur le prix du litre de lait payé aux éleveurs.

En Allemagne, le consommateur achète son litre de litre de lait UHT demi-écrémé à 1€, le producteur reçoit 509€/1000 litres.

En France, le consommateur paye ce même lait 0,80€, le producteur ne perçoit que 425€/1000 litres.

Malgré la loi Egalim, les producteurs français sont encore les moins bien lotis en Europe, qui affiche une moyenne à 500€/1000 litres.

Les éleveurs, confrontés à des hausses de charges, ne peuvent plus attendre et ne cherchent plus à comprendre qui du transformateur ou du distributeur est responsable de cette situation.

Ils ont qu’une seule demande, que le prix du lait soit revalorisé. Et pour cela, il faut que le prix du lait augmente à la consommation. Il en va de la survie de leurs élevages.

Les distributeurs ont été alertés la semaine dernière de notre volonté de voir tous les laits UHT demi-écrémé vendus au-dessus de 95cts/litre.

Nous viendrons vérifier, et nous agirons en conséquence, lors d’actions conduites jeudi 1er et vendredi 2 septembre dans quelques magasins du département.

Pour en savoir plus, contacter nous !

Attachments

Documents associés

COMMUNIQUE DE PRESSE

Vous aimeriez lire aussi

Vigilance incendie
Compte-tenu des évolutions des conditions climatiques ces dernières années plus favorables aux départs d’incendies, la...
Accord commercial UE – Nouvelle Zélande : lettre ouverte à Elisabeth Borne.
INTERBEV et le CNIEL ont adressé une lettre ouverte à la Première Ministre Elisabeth Borne...
Viens voir ma ferme
LA FNSEA76 propose à ses adhérents d’ouvrir leurs exploitation les 17, 18 ou 19 juin,...