En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

Arnold Puech d’Alissac, élu Président de l’OMA
La FNSEA résolument engagée aux côtés des agriculteurs du monde

9 juin 2022

L’OMA, Organisation Mondiale des Agriculteurs, tient depuis le début de la semaine son
Assemblée Générale à Budapest. Arnold Puech d’Alissac, représentant de la Constituante
européenne au Conseil d’Administration et Vice-Président depuis 2020, a été élu Président de
l’OMA, avec le soutien d’une large majorité des participants à l’Assemblée Générale.

La FNSEA lui adresse ses chaleureuses félicitations et lui souhaite une pleine réussite dans ce mandat.
Arnold Puech d’Alissac, Administrateur de la FNSEA, est engagé au sein du Conseil
d’Administration de l’OMA depuis 5 ans, d’abord comme membre représentant de l’Europe,
puis en tant que trésorier, avant son élection au poste de Vice-Président en 2020.

L’OMA était jusqu’alors présidée par Théo De Jager, agriculteur en Afrique du Sud. Les
représentants des 76 organisations, issues de 52 Etats de tous les continents, ont salué son
action et lui ont rendu un vibrant hommage pour l’ensemble de son engagement.
Reconnue par la FAO et les Nations-Unies, l’OMA est fortement impliquée dans les débats sur
la sécurité alimentaire et défend les intérêts des agriculteurs lors de grandes négociations
internationales telles que les COP sur le climat, ou plus récemment dans le contexte du
Sommet des Nations Unis sur les systèmes alimentaires durables.


Le Conseil d’Administration est également composé de représentants des constituantes
d’Océanie (Katrina Sarah Milne, Nouvelle Zélande, Vice-présidente), d’Amérique du Nord
(Mary Robinson, Canada), d’Asie (Sok Sotha, Cambodge), d’Afrique (Elisabeth ‘Nsimandala,
Ouganda) et d’Europe (Kati Partanen, Finlande).


Lors de sa première prise de parole officielle, le nouveau Président de l’OMA a déclaré :
« L’OMA est notre organisation. Elle est le résultat d’un travail collectif qui a créé une voix
forte et respectée dans les enceintes internationales. Toutes les volontés devront être
mobilisées alors que nous sommes confrontés à de nombreux défis : changement climatique,
sécurité alimentaire et tensions géostratégiques, y compris les guerres. Seul on peut aller vite,
mais ensemble on peut aller encore plus loin »
.

Vous aimeriez lire aussi

Grippe aviaire : la filière française à nouveau touchée
Outre les cas subis par deux élevages de la Seine-Maritime, la situation française n’est pas...
La charte Riverain a nouveau validé par le préfet
Après la phase de consultation, la dernière version de la charte « riverain » est validée par...
Implantation des SIE : report possible au 28 septembre
A la demande de la profession (FNSEA76 – JA76 – Chambre d’agriculture) un délai à...