En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

Menu

La FNSEA76 et JA76 se mobilisent pour sauver la détaxation du GNR

20 septembre 2023

Retour sur la mobilisation FNSEA76 – JA76 du mercredi 13 septembre 


Une centaine d’adhérents ont répondu à l’appel à mobilisation lancé par la FNSEA76 et JA76. Ils se sont ainsi retrouvés devant la préfecture autour de deux mots d’ordre : dénoncer la volonté du gouvernement de revenir sur la détaxation du GNR et s’opposer à la réouverture prématurée des négociations commerciales, synonymes de remise en cause des lois Egalim. L’action du département vient en relai d’une pression constante mise par la FNSEA et JA au niveau national sur le ministre Le Maire.
Symboliquement, les manifestants ont attaché une corde à un tracteur attelé à une charrue. Ils ont tiré à la force des bras l’ensemble, et labouré ainsi quelques m² devant la préfecture, pour montrer que faute de solution alternative efficace, le recours au GNR détaxé est la seule solution pour le monde agricole. Cette action s’est naturellement terminée par une prise de parole de Bruno Ledru et Stéphane Donckele pour la FNSEA76 et de Justin Lemaitre pour les JA76. Un casse-croute partagé a clos cette mobilisation.

Grâce à la mobilisation syndicale à tous les niveaux, plusieurs avancées ont été obtenues sur le GNR. Alors que le ministre parlait courant juin d’une suppression totale de la détaxation, il a finalement fait machine arrière et proposé : un relèvement de 2.845/hal du reste à charge (jusque là de 3.84€) dés 2024 puis chaque année jusqu’en 2030.

Ainsi, le reste à charge s’élèvera à 23.82/hl€. Rappelons que dans la version initiale du ministre, la détaxation aurait porté la facture « fiscale » à 59.40€/hl (niveau actuel du gazole). Une exploitation agricole de 100€, qui payait environ 386€ de taxe/ an (pour une consommation de 100hl) en 2023 et paiera donc 671€ en 2024 (contre 5940€ si la détaxation avait eu lieu).
Surtout, FNSEA et JA ont obtenu que cette hausse de taxe soit intégralement compensée.
Plusieurs mesures fiscales, débattues dans le prochain projet de loi de finances, devraient permettre le retour de ces euros économisés dans les exploitations

Vous aimeriez lire aussi

Plan de soutien à la bio : ouverture du guichet de dépôt des demandes d’aide
Le gouvernement a annoncé, lors du Salon, un plan de soutien à l’agriculture bio. Le...
ISN : la plateforme de désignation des interlocuteurs agréés est ouverte 
A compter de la campagne 2024, un assureur diffusant des produits d’assurance multirisques climatiques pourra...
Collecte de pneus usagés – REPORT à l’automne 2024
Grâce à l’action de la FNSEA76 auprès des pouvoirs publics, la collecte de pneus bénéficie...