Dérogation à la durée maximale du travail accordée aux employeurs

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Sur demande de la FNSEA 76, la DIRECCTE vient d’accorder pour l’année 2019 une autorisation collective à déroger à la durée maximale de travail hebdomadaire de 48 heures pour toutes les exploitations agricoles de polyculture élevage de la Seine-Maritime. Grâce à cette demande syndicale faite par la FNSEA 76, les agriculteurs ne sont pas tenus de faire des demandes de dérogation individuelles.

Les exploitations polyculture-élevage de Seine-Maritime sont autorisées à dépasser la durée maximale de 48 heures pendant au maximum 12 semaines, consécutives ou non, et dans la limite de 60 heures pour les salariés occupés aux travaux visés ci-dessous :

• du 17 juin au 15 septembre 2019 pour les travaux de récolte des céréales et de ramassage du lin ;
• du 15 juillet au 17 novembre 2019 pour les travaux de récolte, triage et conditionnement de pommes de terre ;
• du 16 septembre au 8 décembre 2019 pour les travaux de récolte de betterave et de maïs ;
• du 1er septembre au 15 décembre 2019 pour les travaux de semis d’automne.

En contrepartie, toutes les heures de travail effectuées au-delà de 48 heures hebdomadaires devront donner lieu, indépendamment des majorations de salaire prévues par la loi ou par les accords collectifs, à un repos compensa-teur de 25%.

Contact FNSEA76 : Valérie Mondher.

aller plus loin

Les dernières publications :

événements

  • {0} - {1}

Médiathèque

Toutes les émissions dans la médiathèque