Interdiction de brûler les résidus de récolte

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Attention, l’article D615-47 du Code rural et de la pêche maritime dispose que « Les agriculteurs qui demandent les aides soumises aux règles de conditionnalité prévues par la politique agricole commune sont tenus de ne pas brûler les résidus de paille ainsi que les résidus des cultures d’oléagineux, de protéagineux et de céréales.

Toutefois, le préfet peut, par décision motivée, autoriser un agriculteur à procéder à ce brûlage à titre exceptionnel pour des raisons phytosanitaires. »


Ce texte, rappelle donc que le brulage des résidus est interdit, y compris les lins qui n’auraient pu être récoltés.

Pour le lin, l’AGPL conseille aux liniculteurs concernés de se rapprocher de leur teillage pour trouver les meilleures solutions techniques pour l’enlèvement des résidus de la parcelle.

Pour les exploitants assurés au titre de l’assurance récolte, une visite d’un expert en présence du technicien lin peut être envisagée avant tout arrachage

événements

  • {0} - {1}

Médiathèque

Toutes les émissions dans la médiathèque